Mission Infection Prevention - Brève rétrospective

Brève rétrospective

Découvrez les pionniers de l’hygiène qui ont ouvert la voie à l’initiative «Mission: Infection Prevention».

Les visages et l’héritage de l'initiative «Mission: Infection Prevention»

Comme pour toute infection signalée, un individu se cache derrière chaque développement de mesures d’hygiène capables de sauver des vies.
Découvrez non seulement les principaux pionniers européens de l’hygiène, mais aussi nos propres pionniers au sein de la société HARTMANN.

 

Ignaz Semmelweis

Obstétricien et médecin | 1818 - 1865

En 1846, le Dr Ignaz Semmelweis a révolutionné la démarche médicale en matière d’hygiène. Cet obstétricien a enseigné à l'époque à son équipe à se laver les mains avec une solution chlorée à base d’hypochlorite afin de prévenir les décès en couches. Cette intervention a permis une amélioration significative de l’état de santé des mères et des bébés 

Max von Pettenkofer

Chimiste et hygiéniste | 1818 - 1901

Max von Pettenkofer, chimiste et hygiéniste, est le premier chercheur à avoir établi un lien démontré entre l’hygiène et la propagation des épidémies. Cet homme a occupé la toute première chaire d’hygiène de tous les temps à l’Université de Munich. Les résultats de ses recherches ont ensuite été repris dans le développement de systèmes d’approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées en Europe.

Robert Koch

Physicien et microbiologiste | 1843 - 1910

Les germes étant invisibles à l’œil nu, les hommes n’ont pendant longtemps pas cru qu’ils pouvaient être vecteurs de maladies. À la fin du XIXe siècle, le Dr Robert Koch a alors démontré l’existence d’une relation entre les micro-organismes et les maladies infectieuses. Ces nouvelles observations ont révolutionné la conscience des hommes et ont permis de développer des prescriptions destinées à endiguer les épidémies.

Carl Flügge

Bactériologiste et hygiéniste | 1847 - 1923

Le Dr Carl Flügge a établi de nouvelles références en matière d’hygiène des mains en établissant une distinction entre la désinfection hygiénique et la désinfection chirurgicale. Alors la prochaine fois que vous regarderez les médecins de votre série télévisée préférée se désinfecter soigneusement les mains, vous penserez au Dr Flügge qui est à l’origine de cette procédure aujourd’hui devenue ordinaire. 

Peter Kalmàr

Chirurgien | *1934

Le Dr Peter Kalmàr, chirurgien de son état, a développé en 1965 en coopération avec BODE Chemie le premier désinfectant respectueux de la peau à base d’alcool qui ne nécessitait ni eau ni savon. De nos jours, les désinfectants pour les mains à base d’alcool sont la norme dans le monde entier.

Les héros de l’hygiène des mains au sein de la société HARTMANN

  • Christiane Ostermeyer

    Chimiste en denrées alimentaires et Directrice Microbiologie | BODE Chemie GmbH | *1952

    Christiane Ostermeyer a travaillé à BODE Chemie de 1979 à son départ en retraite en 2018. C’est aux côtés du Dr Kalmàr qu’elle a fourni la première preuve de l’efficacité de Sterillium® au bloc opératoire.

  • Dr. Sven Eggerstedt

    Chimiste et Responsable développement Produits Mains et Peau | BODE Chemie GmbH | *1968

    Le Dr Eggerstedt a rejoint l’équipe en 2004 et a participé au développement de la «méthode de friction responsable». Conformément à cette méthode, les professionnels de santé se nettoient aujourd’hui toujours les mains pendant 30 secondes en les frictionnant avec soin après avoir appliqué un désinfectant.

  • Elke Pietryga

    Ingénieure procédés et Responsable projets | BODE Chemie GmbH | *1970

    Travaillant au sein de BODE Chemie depuis plus de 20 ans, Elke Pietryga est une véritable vétéran. C’est elle qui a propulsé la diffusion de Sterillium® et a encouragé la technique de désinfection rigoureuse des mains par friction (à la place du frottement) aux États-Unis.

  • Christoph Linke

    Ingénieur procédé et Responsable technologies Désinfection | BODE Chemie GmbH | *1986

    Christoph Linke a eu l’idée novatrice d’exploiter la technologie VR pour rendre visible au personnel de santé les germes normalement invisibles et pour démontrer comment les éliminer par l’utilisation correcte de désinfectants.

Cela pourrait également vous intéresser:

Pourquoi: la prévention des infections

«Mission: Infection Prevention» – une approche holistique de la lutte contre les infections

Près d’un tiers des infections nosocomiales sont considérées comme pouvant être évitées. Et c’est exactement l’objet de l'initiative «Mission: Infection Prevention». L’initiative de HARTMANN est destinée à améliorer la prévention des infections dans les secteurs de la médecine et des soins.

Lire la suite

Pourquoi: la prévention des infections

Faire appel à l’empathie et aux technologies modernes pour améliorer l’hygiène

Les solutions numériques sont de plus en plus souvent utilisées pour améliorer l’observance des règles d’hygiène au sein des établissements de santé. Elles peuvent en effet servir à des fins de sensibilisation et de transfert des connaissances autour des questions d’hygiène. L’empathie et l’encouragement sont également deux facteurs clés pour améliorer l'hygiène.

Lire la suite