L’hydrothérapie dans le traitement de l’escarre

L’hydrothérapie s’accompagnent d’effets thérapeutiques en profondeur dans la plaie. De par l’efficacité de son action de détersion, HydroClean permet d’obtenir en un rien de temps une plaie propre qui se prête alors à la granulation. HydroTac permet lui d’accélérer la finalisation de la cicatrisation.

L’hydrothérapie dans le traitement de l’escarre

Le traitement et les soins des escarres sont une tâche fastidieuse pour le personnel de soins. Après s’être assuré de la décompression totale et avoir réalisé un débridement soigneux des tissus nécrotiques et, le cas échéant, avoir traité une infection locale, il est temps de faire place au traitement humide de la plaie à l’aide des préparations d’hydrothérapie de HARTMANN qui marquent les étapes décisives d’un traitement réussi.  

Toujours traiter les plaies en environnement humide

Différentes études de pathophysiologie des plaies démontrent qu’elles guérissent mieux sous des pansements humides que des pansements secs. L’hydrothérapie permanente offre un très bon effet de détersion, il épargne les cellules immunitaires, génère un micro-climat propre à la cicatrisation et stimule la formation de tissus de granulation. Il est aussi tout particulièrement important d’éviter l’assèchement des surfaces de la plaie et de veiller à ce que le pansement n’y adhère pas. Cela permet alors un changement de pansement atraumatique et quasi indolore sans adhérence et donc sans que les nouvelles cellules ne soient arrachées avec le pansement adhérent.

Détermination du besoin de recouvrement plastique

Le débridement et le recouvrement plastique par le biais de lambeaux de rotation sont devenus possibles grâce aux avancées dans les domaines de l’anesthésie et des techniques chirurgicales. Si la situation individuelle le permet, il est recommandé d’en faire profiter les patients âgés présentant un escarre de degré supérieur car les ulcères de catégorie III et IV ne peuvent que difficilement guérir voire ne pas cicatriser sans intervention de chirurgie plastique.

Recherche systématique des facteurs perturbateurs

L’absence de tendance à la guérison d’une escarre malgré le respect des principes thérapeutiques et sa décompression systématique peut être consécutive à la présence de facteurs perturbateurs généraux. Des listes de contrôle établies avec soin, et qui tiennent aussi compte du profil de risque individuel du patient, doivent donc permettre d’identifier des facteurs perturbateurs existants ou nouveaux. Car en effet, seule l’identification de facteurs perturbateurs peut permettre de définir de nouvelles approches thérapeutiques parallèles: la perturbation de la cicatrisation peut par exemple d’une part traduire une malnutrition, un déficit en zinc ou une dépression et d’autre part une pneumonie par aspiration ou une déshydratation.

Efforts d’adoption d’une alimentation optimale

La malnutrition fait partie des comorbidités les plus fréquentes du sujet âgé. Ses effets perturbateurs sur la cicatrisation sont aujourd’hui bien évalués. C’est la raison pour laquelle l’examen d’entrée doit toujours s’accompagner du contrôle de l’état nutritionnel. Un nutrogramme doit permettre de déterminer les déficits et d’optimiser la thérapie nutritionnelle individuelle.

Traitement local de l’escarre à l’aide de l’hydrothérapie

Le concept innovant de l’hydrothérapie repose sur deux préparations qui suffisent à une stimulation optimale de la cicatrisation à toutes phases, même en présence de plaies problématiques, telles que les escarres. La thérapie commence avec HydroClean qui, grâce à son mécanisme d’aspiration et de rinçage unique, permet une détersion et un conditionnement actifs de la plaie. De par sa technologie AquaClear, HydroTac assure une régulation optimale de l’humidité. La formation du tissu de granulation est ainsi stimulée au même titre que l’épithélialisation et la plaie est protégée de tout assèchement jusqu’à sa guérison.

Au même titre que les différentes phases de cicatrisation ne se déroulent pas isolément mais se chevauchent également, les principes d’action d’HydroClean et d’HydroTac garantissent eux aussi une prise en charge harmonieuse et stimulatrice de la cicatrisation.

Pour le professionnel prenant en charge la plaie, le concept d’hydrothérapie est gage d’une grande sécurité thérapeutique associée à une manipulation aisée et facile qui s’avère par ailleurs rentable.

Nous vous présentons ci-après la manière dont l’hydrothérapie a fait ses preuves, tout particulièrement dans le traitement des escarres. Des informations détaillées sur les excellentes propriétés de la préparation de départ HydroClean sont disponibles dans l’observation appliquée.

 

Débridement de tissus nécrotiques efficace et rapide

En cas d’impossibilité de procéder à un débridement chirurgical, HydroClean est le produit de choix pour la détersion la plus rapide possible de l’escarre. Les performances de détersion du pansement HydroClean reposent sur son coussinet en polymère superabsorbant (SAP), imbibé de solution de Ringer. Cette dernière irrigue continuellement la plaie (effet de rinçage), ce qui permet de rapidement ramollir et décoller les nécroses et les dépôts. Les déchets, les bactéries et les protéases médiatrices de l’inflammation (MMP) sont recueillis dans le noyau absorbant de SAP (effet d’aspiration) et y sont retenus en toute sécurité.

Contribution à la lutte contre les infections locales en profondeur

Le mécanisme unique d’aspiration et de rinçage du pansement HydroClean permet d’éliminer et de retenir dans le noyau absorbant de SAP tout ce qui serait susceptible d’entraîner une infection ou qui a déjà infecté la plaie.

Une protection fiable contre les recontaminations

Les particules de SAP contenues dans HydroClean retiennent en toute sécurité les déchets, les bactéries et les MMP dans le noyau absorbant. Les bactéries ainsi absorbées avec l’exsudat sont fermement retenues dans le pansement, ce qui évite toute recontamination.

Maintien de l’humidité de la plaie et prévention de tout assèchement

HydroClean garantit, de par la libération continue de la solution de Ringer, que la plaie puisse rester humide en permanence et évite l’assèchement des surfaces de cette dernière. Cela permet alors un changement de pansement atraumatique et quasi indolore.

La poursuite de la prise en charge de la plaie avec HydroTac après sa détersion et son conditionnement permet une régulation optimale de l’humidité de la plaie grâce à ce pansement de mousse au revêtement hydrogel réticulé et hydratant.

Une étude le prouve: HydroClean élimine 45% de la fibrine et des tissus nécrotiques en seulement 14 jours

Stimulation de la granulation et de l’épithélialisation

Au cours de toutes les phases, HydroClean assure non seulement une détersion rapide et efficace, mais il stimule aussi la formation de tissu de granulation. Il n’est pas non plus rare que de premiers ourlets épithéliaux se forment au niveau des berges de la plaie dès la phase de détersion. Une fois que ces procédures ont atteint un certain niveau, HydroTac est utilisé afin de poursuivre la formation du tissu épithélial et d’accélérer la fermeture de la plaie par une épithélialisation intégrale.

Hydrothérapie – conviviale et rentable

HydroClean peut être laissé jusqu’à 3 jours sur la plaie et HydroTac peut même y rester jusqu’à 7 jours. Dans la pratique, cela signifie que le pansement HydroClean ne doit pas être changé pendant 72 heures après la détersion initiale associée à une diminution de l’exsudation. Cet avantage est tout particulièrement utile dans le cadre de la prise en charge ambulatoire.

Une réduction du nombre de changements de pansement ne signifie pas uniquement une réduction des coûts, mais aussi un soulagement des angoisses et des douleurs pour le patient, ainsi qu’une minimisation du traumatisme de la plaie et des infections secondaires.

Tous ces aspects permettent au professionnel prenant en charge la plaie d’avoir la certitude d’offrir à son patient le meilleur traitement possible, nonobstant le fait qu’il lui permette aussi des gains de temps et d’argent.

* P. Humbert, B. Faivre, Véran, C. Debure, F. Truchetet, P.-A. Bécherel, P. Plantin, J.-C. Kerihuel, S.A. Eming, J. Dissemond, G. Weyandt, D. Kaspar, H. Smola, P. Zöllner, 2014, Protease-modulating polyacrylate-based hydrogel stimulates wound bed preparation in venous leg ulcers – a randomized controlled trial, Journal of the European Academy of Dermatology and Verenology“.
 

Ceci pourrait également vous intéresser

Détersion et conditionnement avec HydroClean®

À quelques exceptions près, le traitement des plaies par voie humide est la référence dans le traitement des plaies aiguës et chroniques à cicatrisation secondaire. L'HydroTherapy, avec seulement deux préparations - HydroClean et HydroTac - permet une thérapie humide spécifique à chaque phase, facile à réaliser en milieu hospitalier et ambulatoire : du nettoyage et du conditionnement à la réépithélialisation.

En savoir plus

HydroTac® Border Multisite

Le nouveau modèle HydroTac Border Multisite est particulièrement approprié pour le soin des parties du corps en relief. Ce pansement présente une bordure adhésive périphérique à revêtement de polyacrylate. Cette dernière se caractérise par des échancrures qui permettent un meilleur ajustement aux contours du corps. Aucun bandage secondaire de fixation n’est donc nécessaire.

En savoir plus

Avez-vous des questions ?

Notre service clients de soins est toujours à votre écoute et vous aide volontiers.