Connaissance Partagées. Avec HARTMANN.

Il n'existe malheureusement pas encore de pansement que l'on peut utiliser partout et sans restrictions, dans toutes les situations de plaie. Il convient donc comme auparavant d'observer les phases de la plaie et de répondre au risque d'infection, aux débris et à la quantité d'exsudat, ce qui ne s'avère pas toujours facile en raison de la complexité des plaies. Nous souhaitons vous présenter un processus de traitement à l'aide de l'exemple de cas suivant.

La gestion des plaies par phases implique également des pansements adaptés à chaque phase

Un exemple de cas concret

En tant que professionnels chargés du soin des plaies, nous sommes toujours à la recherche d'un pansement miracle pouvant d'utiliser partout et sans restrictions, dans toutes les situations et phases de plaie. À notre connaissance, un tel pansement n'existe pas encore. C'est pourquoi nous devons continuer à observer les différentes phases de la plaie et à répondre au risque d'infection, aux débris, à la quantité d'exsudat, etc.. Il est très rare qu'une réponse générale de ce type soit appropriée pour une plaie: «pendant les 10 premiers jours, nous utilisons ce pansement, ensuite un autre pendant les 4 prochaines semaines puis nous passons à un autre modèle». L'examen, l'observation et la disposition à entreprendre des modifications rapides caractérisent un bon professionnel de la gestion des plaies. Dans le cas suivant, nous appliquons cette méthode et souhaitons vous la présenter.

 

Diagnostic:

État suite à une lésion traumatique de la jambe gauche.

Anamnèse:

La patiente alerte de 70 ans s'est blessée à la jambe gauche contre la branche d'un arbre. Elle a d'abord désinfecté la lésion cutanée superficielle et elle a refroidi la région de la plaie pour faire face à la douleur. Suite à la coloration de sa peau de couleur sombre et à une tuméfaction visible, elle a rendu visite à son médecin traitant au bout de 3 jours qui lui a prescrit de la povidone iodée et un pansement. La lésion cutanée s'était visiblement colorée en noir et présentait au début du traitement lors de la consultation un diamètre de 55 mm. Avec le traitement à l'iode, la nécrose s'est déshydratée et a commencé à se détacher au niveau de sa périphérie. La patiente a arrêté le traitement à l'iode car l'exsudat contenant de l'iode sous le pansement fuyait et tachait constamment ses vêtements.

Résultat à l'admission:

14 jours après l'accident, elle s'est présentée d'elle-même à notre service. Nous avons constaté une rougeur et une tuméfaction du pourtour de la plaie, une nécrose de la peau fixe et partiellement claire qui fluctuait discrètement à la pression.

En prévision d'un débridement chirurgical, nous avons décidé qu'un traitement autolytique à l'aide d'un gel antiseptique, d'un alginate et d'un film protecteur devait d'abord avoir lieu. À la demande de la patiente, nous avons également tenu compte du fait qu'elle souhaitait au préalable un nouveau rendez-vous privé. Compte tenu de l'état de la plaie colonisé de manière critique, le pansement était changé chaque jour. Parallèlement, la prise d'un antibiotique oral que le médecin avait déjà prescrit, a été poursuivie. La patiente a reçu les instructions de marcher uniquement le strict minimum, de continuer à refroidir sa plaie et de maintenir sa jambe surélevée plusieurs fois par jour.

Déroulement du traitement de la plaie

Après 6 jours, les signes d'infection avaient diminué et la nécrose de la peau était molle/totalement hydratée. La nécrose a alors été éliminée sous anesthésie par EMLA.

Illustrations 3, 4, 5, 6, 7: La nécrose a été retirée; une cavité de plaie de 7 mm de profondeur s'est formée. Les bords de la plaie étaient partiellement épais et recouverts d'une faible quantité de résidus de nécrose de tissu conjonctif. Le statut ambulatoire de la patiente et le saignement non souhaité au niveau du pourtour de la plaie lors du retrait des parties nécrotiques nous ont fait renoncer à la nécessité radicale du débridement. Il s'en est suivi un nettoyage antiseptique de la plaie. Pour panser la plaie et poursuivre le débridement autolytique, nous avons choisi HydroClean. Nous avons fixé le pansement à l'aide d'un film (rouleau Hydrofilm). Pour retenir l'éventuel exsudat qui fuit et protéger les vêtements et les draps, nous avons fixé par dessus une compresse absorbante (Zetuvit Plus) à l'aide d'une bande adhésive (DermaPlast CoFix).

Résumé:

Compte tenu d'une prise en charge ambulatoire avec des intervalles souvent espacés pour le changement de pansement et des processus de décision quelque peu lents, cette plaie a quand même pu se résorber dans un délai raisonnable, sans complications. Au début, les dépôts de fibrine fixes ont été ramollis de manière autolytique à l'aide d'HydroClean, sans entraîner une macération du bord et du pourtour de la plaie. La détersion mécanique a eu lieu lors des deux premiers changements de pansement à l'aide d'un pad de débridement et ensuite uniquement par essuyage à l'aide d'une compresse en coton. Une fois que le tissu de granulation s'était étendu au-dessus du lit de la plaie et que plus aucun dépôt de fibrine fixe ne pouvait se former grâce à l'utilisation d'HydroClean, nous sommes passés à Zetuvit Plus Silicone. Lorsque le tissu de granulation avait atteint le niveau de la peau, nous sommes passés à HydroTac pour favoriser l'épithélisation et éviter une hypergranulation. Dans la phase finale du traitement de la plaie sans exsudation, Atrauman Silicone a été appliqué sur la petite zone de plaie restante. Ainsi, les compresses posées par dessus ne pouvaient pas adhérer au lit de la plaie et ont permis de terminer l'épithélisation. L'objectif de cette stratégie de soin de plaie et de pansement était d'obtenir une cicatrisation rapide et sans complications.

Auteurs:

Jan Forster Wundzentrum Bremen
Cindy Hartleben New: Care GmbH N:aip Netzwerk Elbe-Weser
Bernd von Hallern, Cabinet médial Rik v.d. Daele, Stade
 

Découvrez les performances d’HydroClean®, d'HydroTac® et de Zetuvit® Plus Silicone Border

Avez-vous des questions ?

Notre service clients de soins est toujours à votre écoute et vous aide volontiers.